La surprise du chef (Pascal Thomas, 1976)

On retrouve ce qu'on aime chez Pascal Thomas, à savoir la naturel épatant des comédiens. Pourtant, là, le récit parait un peu trop corseté. La faute à cette constante voix-off de Papinou, le personnage principal, qui empêche le film de respirer.  Hormis quelques fulgurances bien senties, on est loin de la fluidité des formidables Pleure pas la bouche pleine, Les zozos ou Le chaud lapin. Le film n'en demeure pas moins honnête et croque avec un certain talent la France des années 70.