L'outrage (Martin Ritt, 1964)

Remake terne et inutile du Rashomon de Kurosawa. Pris indépendamment de son glorieux aîné, il peut intéresser mais le spectateur est vite ennuyé par la réalisation terriblement conventionnelle de Martin Ritt, cinéaste inégal s'il en est.