L'outrage (Martin Ritt, 1964)

Un remake tout à fait terne et inutile du Rashomon de Kurosawa. Pris indépendamment de son glorieux aîné, il peut intéresser, d'autant que Paul Newman est bon comme à son habitude, mais le spectateur est très vite ennuyé par la réalisation terriblement conventionnelle de Martin Ritt, cinéaste inégal s'il en est.