Dupont Lajoie (Yves Boisset, 1975)

Un film consternant de bout en bout et ce malgré une belle brochette d'acteurs. Sous couvert de dénonciation, c'est en réalité un film d'une démagogique ahurissante surfant sur la haine évidente du beauf, du "Français moyen", sournois, lâche et voyeur. Et puis violeur et assassin encore ! Boisset a une vision de la France à vomir, du BHL dans le texte. Parfaitement détestable.